English Version
Recherche d'articles : Publier Votre Article
> Découverte d’une séquence génétique capable de contrôler la mémoire <
Publiée le 5/18/2007 Par Houda Mansour

 Des recherches ont aboutit récemment à découvrir un gène mutant capable d’améliorer la mémoire à long terme chez les souris de laboratoire. L’équipe de recherche de l’université McGill (Montréal) composé de M. Costa-Mattioli et ses collègues est parvenu à manipuler les réactions biochimiques dans le cerveau de l'animal afin d'en contrôler la mémoire et le comportement cognitif - En utilisant un gène mutant régulateur de la séquence du passage de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme chez la souris permettant ainsi de prolonger et de réduire la fonction de la mémoire à long terme. Les résultats de cette étude sont publiés dans le numéro du 6 avril du journal Cell.

 Les chercheurs ont mené différents tests sur la mémoire spatiale, dont le labyrinthe d’eau de Morris, dans le cadre duquel une souris est  disposée à l’intérieur d’une piscine remplie d’eau où se trouve une plate-forme invisible, située sous la surface. Après avoir mis en place des signaux visuels aux quatre coins de la piscine, les chercheurs analysent le temps dont la souris a besoin pour se rappeler, à l’aide des signaux, où se trouve la plate forme. Grâce notamment à ce test, les chercheurs ont découvert que les souris disposant du gène mutant présentaient des capacités accrues en matière d’apprentissage et de mémorisation.

 Cette découverte est un nouvel espoir chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'affaiblissement de la mémoire qui mènera à l'amélioration de leur qualité de vie.« Nous disposons désormais d’une excellente cible pour le développement de nouveaux médicaments susceptibles de reproduire nos travaux, ce qui entraînera des avantages fort appréciables pour une population vieillissante aux prises avec des troubles liés à la perte de mémoire », a déclaré M. Mauro Costa-Mattioli, boursier de recherches postdoctorales au sein de l’équipe de laboratoire dirigée par M. Nahum Sonenberg, professeur James McGill de mécanismes de contrôle translationnels au Département de biochimie, et boursier de recherche de l’Institut médical Howard Hughes à l’Université McGill

>Source : université McGill (Montréal)

 Commentaires : Publier Votre Article
 Ajouter un commentaire :
Nom (ou pseudo) :
Email :
   * Adresse non affichée avec votre message.
Titre :
Commentaire :
Autre articles
La Corée se voit en leader du haut débit
 Par Internet-Actu, License CC, Date : 1/15/2007
Bizerte, Tunisie
 Par Xcess, Date : 1/23/2007
Nicolas Sarkozy, Président de la république française
 Par Malek Chtioui, Date : 5/23/2007
Nokia E-Series : E60, E61, E70
 Par Malek Chtioui, Date : 1/26/2007
Dégradation des écosystèmes dans la région de Debdou
 Par AZIZ SEGHIR, Date : 3/6/2012
Top 5
Déblocage Nokia gratuit (Free Nokia Unlock)
 Par xcess, Date : 2/23/2007
Planter un avocatier, Tout ce qu'il faut savoir.
 Par Malek Chtioui, Date : 4/22/2007
Tout savoir sur la conception d'un bébé
 Par Houda Mansour, Date : 6/10/2007
Le Milieu du cycle (Tout savoir sur la conception d'un bébé P2)
 Par Houda Mansour, Date : 6/10/2007
Comment Restaurer/Reformater votre Téléphone NOKIA (Mobiles Nokia Série 60)
 Par James, Date : 2/22/2008